Ilia Yachin n’a répondu à aucune de leurs 56 questions

19 Juin

Les opposants Ilia Yachin et Ksenia Sobchak ont quitté la commission d’enquête le 12 juin dernier après leur interrogatoire. Les juges d’instruction les ont interrogés pendant plus de cinq heures. La correspondante de Kommersant FM, Daria Polygaeva, s’est confiée à Oksana Barikina juste après leur sortie.

Image

– Il paraîtrait que Mme Sobchak soit partie sans faire de déclaration à la presse. Qu’en est-il de Ilia Yachin ? 

– Oui, Mme Sobchak est sortie la première, mais elle n’a pas souhaité s’adresser aux journalistes et n’a fait aucun commentaire. Ilia Yachin est sorti ensuite, il avait l’air assez vif, un peu plus alerte que Ksenia Sobchak. Il a expliqué qu’on lui avait posé 56 questions et qu’il n’avait répondu à aucune d’entre elles. Quant au caractère de ces questions, il a affirmé qu’on l’avait interrogé sur ses sources de financements personnelles, sur celles de l’opposition, sur ses proches et ses parents. Il a invoqué l’article 51 de la Constitution qui stipule qu’il a le droit de ne pas s’incriminer en répondant à une question. Il est sorti du bâtiment de la commission d’enquête et est parti vers l’avenue Sakharov. Anastasia Oudaltsova est sortie à son tour et son avocate a précisé qu’on lui avait également posé 56 questions. Elle a quant à elle décidé d’y répondre. L’avocate a refusé de parler de la nature de ces questions, dans la mesure où elle s’était engagée à rester discrète. Cinq minutes avant, c’est l’avocate d’Alexeï Navalny qui est sortie, le même Alexeï Navalny que les journalistes ont attendu pendant près de 6h mais qu’ils n’ont pas pu apercevoir. Il aurait été emmené à la fondation de lutte contre la corruption. Son avocate a fait quelques vagues commentaires, affirmant qu’elle devait à son tour partir pour la fondation. Quelques journalistes ont souhaité s’y rendre et elle a alors précisé qu’il s’agissait d’une nouvelle perquisition.

– Et si Ilia Yachin, par exemple, refuse de parler, que va faire la commission ? 

– Il n’a pas parlé de ce que la commission d’enquête comptait faire. Peut-être que nous en apprendrons davantage de la part du représentant de la commission. Pour rappel, M. Markin, le représentant de la commission, avait déclaré que tous les opposants entendus aujourd’hui n’étaient interrogés qu’en qualité de témoins des événements du 6 mai dernier. Une demi-heure plus tôt, ici, est arrivé M. Nemtsov, lui aussi amené pour un interrogatoire, directement depuis l’avenue Sakharov, où se tenait un meeting. Il est entré dans le bâtiment il y a une demi-heure et son interrogatoire se poursuit en ce moment même.

– Et M. Oudaltsov n’est pas venu ? Pour autant que je sache, il a lui aussi été convoqué et pourtant, il était sur scène. 

– M. Oudaltsov n’est pas venu. Son avocate a par ailleurs démenti l’information selon laquelle il avait été convoqué. Elle a montré à la presse la deuxième convocation de M. Oudaltsov. Sur ce document, il était mentionné qu’il avait été convoqué à la commission demain à 11h. Une chose est sûre, M. Oudaltsov ne s’est pas rendu dans ce bâtiment aujourd’hui, étant donné que son rendez-vous était prévu pour demain.

Article traduit du russe par Amandine Gillet

Lien vers l’article source : http://www.kommersant.ru/doc/1957207

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :