Le prix de l’alcool augmente de 30 % en Russie

22 Juin

Image

A partir du 1er juillet, les boissons alcoolisées dépassant les 28 degrés augmenteront de 30 %. De nouveaux prix minimums pour les ventes au détail ont été définis.

Le prix de l’éthanol, utilisé comme base pour les boissons alcoolisées, augmentera également de 25 %. Aujourd’hui, Rossiskaya Gazeta a publié deux ordres des services fédéraux sur la réglementation du marché de l’alcool, qui reprennent ces deux amendements.

Il sera bientôt impossible d’acheter une bouteille d’un demi-litre de vodka pour moins de 125 roubles (3 euros). D’autres boissons fortes subiront une hausse des prix, comme le brandy et les boissons qui, dans leur processus de fabrication, sont mélangées à de l’alcool vinique, de vigne, d’arbres fruitiers, le cognac, etc. Une bouteille d’un demi-litre de ce type de boisson coûtera au minimum 190 roubles (4,50 euros) dans les magasins. Le cognac le moins cher se vendra au prix de 219 roubles (5,25 euros) la bouteille d’un demi-litre.

En outre, peu d’alcools seront vendus à ce prix-là. Ils pourront être en moyenne 20 à 30 % plus chers que les prix minimums de détail, a expliqué le directeur du Centre d’élaboration des politiques nationales sur l’alcool, Pavel Chapkin.

Il a cependant affirmé qu’aujourd’hui, certaines marques de vodka continuaient de se vendre en magasin au prix minimum d’application pour le moment, à savoir 98 roubles (2,35 euros).

« Si leur production se maintient, il est très probable que dans les magasins, ces marques de vodka se vendent au nouveau prix minimum », a précisé l’expert.

Aujourd’hui, selon lui, la production d’alcool fort est sérieusement réglementée et il est difficile de travailler dans ce secteur. Il est dès lors beaucoup moins aisé aujourd’hui pour les contrebandiers de vendre leurs produits bien souvent néfastes pour la santé.

Reste toutefois à régler le problème de la production domestique d’alcool artisanal.  Selon M. Chapkin, la hausse du prix minimum des boissons alcoolisées redonne un nouveau souffle à ce segment illégal du marché. « Du reste, si les gens ne produisent leurs boissons qu’à des fins de consommation personnelle, je ne vois pas où est le problème. Cela pourrait peut-être même permettre de réduire les empoissonnements à la vodka frelatée », a ajouté l’expert.

Cette nouvelle hausse des prix ne devrait en outre pas faire de mal au budget de l’Etat. « Pour les boissons autres que la bière, cette initiative devrait permettre de récolter 150 milliards de roubles  (3,5 milliards d’euros) en 2012 et 250 milliards (6 milliards d’euros) en 2013 », a ajouté M. Chapkin. Mais l’Etat ne s’arrêtera pas à la hausse de juillet sur la vodka, le brandy et le cognac. L’augmentation suivante est prévue pour le 1er janvier 2013. Les prix de détail minimums pour l’alcool fort grimperont alors à nouveau de plus de 30 %. En conséquence, le prix d’une bouteille de vodka sera de minimum 190 roubles (4,50 euros) et un an plus tard, en 2014, de 250 roubles (6 euros).

Selon les experts, le concept de « vodka bon marché » devrait donc bientôt disparaître de la société russe. La vodka haut de gamme à 400 roubles le demi-litre ne représentera plus que 5 % du marché. Les bouteilles dont le prix varie entre 200 et 350 roubles seront les plus vendues. Par le passé, la vodka bon marché ne représentait que 10 % environ de l’offre. Il y a deux ans, lorsque les premiers prix minimums ont été introduits pour la vodka, le but était de lutter contre l’alcool de piètre qualité. Cet objectif a été partiellement atteint. Toutefois, selon les experts, la hausse continue des accises pourrait faire croître se marché de 55 à 60 % d’ici 2014. Les consommateurs et les organismes de contrôle de la qualité des boissons doivent s’y préparer.

Auteur : Taras Fomchenkov – Article traduit du russe par Amandine Gillet

Lien vers l’article source : http://www.rg.ru/2012/06/22/alko.html

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :