La police renforce la sécurité en vue de l’audition des Pussy Riot

4 Juil

Image

La police a renforcé les mesures de sécurité aux abords du tribunal Tagansky de Moscou, où sera organisée l’audition des membres du groupe Pussy Riot. Les jeunes femmes sont accusées de houliganisme dans la cathédrale du Christ-Sauveur de la capitale russe. Aujourd’hui, le tribunal examinera une requête introduite par les avocats du groupe. Ils affirment en effet ne pas avoir disposé de suffisamment de temps pour étudier le dossier.

Aujourd’hui, aux alentours du bâtiment du tribunal, des représentants des services judiciaires fédéraux, plus de dix policiers et quelques véhicules de police sont en poste. Les voitures stationnées aux abords du tribunal ont été évacuées.

Les membres du groupe Pussy Riot sont donc accusées de houliganisme. Pour rappel, selon la version des enquêteurs, le 21 février dernier, cinq jeunes femmes masquées se sont introduites dans la cathédrale du Christ-Sauveur et ont commencé à hurler des insultes à l’encontre des hommes d’Eglise et des croyants. Trois auteurs présumées des faits, Nadezhda Tolokonnikova, Maria Alehina et Ekaterina Samoutsevitch, ont été arrêtées conformément à l’article 213 du Code pénal russe et risquent jusqu’à sept ans de prison.

Une requête avait déjà été déposée précédemment auprès du tribunal de Tagansky afin qu’un délai soit accordé pour l’examen du dossier par la défense.

Article traduit du russe par Amandine Gillet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :