Les Pussy Riot nominées pour le Prix Sakharov du Parlement européen

14 Sep

Image

Les Pussy Riot ont été nominées par l’eurodéputé allemand Werner Schulz (Verts/ALE) soutenu par 45 autres membres du Parlement. Les candidats au prix Sakharov peuvent être nominés soit par un groupe politique, soit par un minimum de 40 eurodéputés.

Trois membres de ce groupe punk, Nadezhda Tolokonnikova (22 ans), Maria Aliokhina (24 ans) et Ekaterina Samoutsevitch (30 ans) ont été condamnées le 17 août dernierpour vandalisme motivé par la haine religieuse après avoir chanté une chanson punk dans la cathédrale du Christ Sauveur de Moscou. Lors de leur performance, les punkettes ont appelé la Vierge Marie à mettre Vladimir Poutine, le président russe, à la porte du pays. Le verdict a suscité l’indignation et a été condamné par l’Union européenne et les Etats-Unis.

Les Pussy Riot ont été soutenues par des dizaines de musiciens célèbres, dont Paul McCartney, Madonna, les Red Hot Chili Peppers, Björk, Bryan Adams, Sting et Yoko Ono, entre autres.

Autres nominés

Ales Bialiatski, un militant biélorusse de l’opposition actuellement en prison, Joseph Francis, un militant qui assiste les victimes de la loi pakistanaise sur le blasphème, trois représentants de l’opposition emprisonnés au Rwanda et deux intellectuels iraniens ont eux aussi été nominés par les eurodéputés pour le prix Sakharov que décerne chaque année le Parlement pour honorer des individus qui lutte contre l’intolérance, le fanatisme et l’oppression.

Les groupes politiques et les eurodéputés qui ont choisi les candidats devront en faire la présentation le 25 septembre prochain à Bruxelles. La cérémonie de remise du prix se tiendra à Strasbourg aux alentours du 10 décembre, le jour où la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations unies a été signée en 1948.

Parmi les nominés, le favori semble être Ales Bialiatski, un défenseur de la liberté et des droits de l’Homme mis derrière les barreaux par le régime biélorusse. Il a été choisi par l’eurodéputé polonais Jacek Saryusz-Wolski (Parti populaire européen) qui a rassemblé les signatures de 82 autres membres de l’assemblée. Le Parlement européen a déjà exprimé son soutien à M. Bialiatski dans une résolution du 15 septembre 2011. M. Bialiatski a également été nominé pour le prix Nobel de la paix.

M. Francis, le fondateur et directeur de l’organisation CLAAS (Centre for Legal Aid, Assistance and Settlement) qui défend les victimes de la loi pakistanaise contre le blasphème, a été nominé par le groupe des Conservateurs et Réformistes européens. Les accusations de blasphème donnent souvent lieu à des harcèlements, des menaces et des agressions. Plusieurs grands acteurs de la scène politique ont été assassinés pour leur opposition à cette loi.

Les trois représentants rwandais de l’opposition, qui ont tenté de mettre un terme aux scènes de violence en promouvant le dialogue et la réconciliation, ont été nominés par les eurodéputés espagnols Willy Meyer (Groupe de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique), Rosa Estaràs (PPE), María Muñiz (Socialistes et Démocrates), Ana Miranda (Verts/ALE) et 37 autres eurodéputés. Les trois militants sont Victoire Ingabire Umuhoza, Déogratias Mushayidi et Bernard Ntaganda.

L’un des Iraniens nominés est Nasrin Sotoudeh, une avocate qui plaide en faveur des droits de l’Homme et qui représente des militants de l’opposition et des acteurs de la scène politique emprisonnés suite aux élections présidentielles contestées de juin 2009, ainsi que de jeunes délinquants qui risquent la peine de mort. Elle a été arrêtée en septembre 2010 pour propagande et conspiration mettant en péril la sécurité de l’Etat. Elle a été emprisonnée et placée en isolement.

L’autre nominé iranien est Jafar Panahi, un réalisateur, scénariste et monteur. Il a rencontré le succès à l’international en 1995 avec son premier long métrage, « Le Ballon blanc », qui a remporté la Caméra d’or lors du Festival de Cannes la même année.

Ils ont été nominés par l’eurodéputé espagnol José Ignacio Salafranca (PPE), l’eurodéputé allemand Elmar Brok (PPE) et 11 autres membres du Parlement.

Article traduit de l’anglais par Amandine Gillet

Lien vers l’article sur EurActiv : http://www.euractiv.com/fr/europe-est/les-pussy-riot-nominees-pour-le-news-514790

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :